Young and Successful

Un échec professionnel peut-être douloureux…  Ne laissez pas passer cette occasion d’en apprendre plus sur vous, vous glisser entre les doigts.

Bon en théorie tout devait bien se passer… Vous aviez une super idée, un marché mûr, pas de concurrence car, oui votre idée était révolutionnaire… Et pourtant, vous voici quelques mois plus tard, face à un constat amer: vous avez ou êtes en train d’échouer, après y avoir investi du temps et de l’argent. Ne parlons même pas de tous les sacrifices que vous avez fait. Il ne vous reste plus qu’une solution dans ce cas?!?

La bonne  nouvelle c’est que la réponse est “NON!!!!!!!!!”

N’abandonnez pas. Voici comment vous y prendre pour surmonter votre chagrin et tirer les leçons de votre échec afin de mieux réussir lors de votre prochaine tentative.

Travailler sur soi pour accepter l’échec

Lorsqu’on devient entrepreneur, il devient difficile de séparer son égo (au sens littéral) de la vie de son entreprise, car votre entreprise vous représente vous et vos rêves, la meilleure partie de vous. C’est pourquoi, la première étape est de panser votre égo.

 

Restez optimiste et acceptez  la réalité de votre échec

 

Le succès dès la première tentative n’est qu’un coup de chance. Le succès de longue durée lui est souvent le fruit de multiples expérimentations et donc d’échecs.

 

Si vous n’en êtes pas convaincu, faites un tour sur la biographie de vos modèles d’entrepreneurs. Vous découvrirez souvent des échecs plus fulgurants et brutaux que ce que vous  venez de vivre.

 

Acceptez la responsabilité de votre échec

 

Malgré la souffrance que cela vous inflige, elle vous permettra d’apprendre bien plus de votre échec. En attribuer la cause à des éléments extérieurs c’est une manière de ne pas prendre la mesure du fait que quoi qu’il arrive, il s’agissait de votre entreprise et à ce titre de votre responsabilité.

 

Si vous n’en êtes toujours pas convaincu, relisez les statuts de votre société, ils ont ce don de vous remettre les pieds sur terre.

 

Acceptez de laisser votre échec derrière vous

 

Maintenant que vous avez accepté votre responsabilité dans cet échec, le plus gros du travail est de vous sortir de l’auto-flagellation. Oui vous êtes responsable mais vous n’avez pas en payer le prix jusqu’à la fin des temps. Alors, relevez la tête et pensez à ce que vous pourrez faire demain grâce à cette expérience.

 

Si cela vous semble difficile,  repensez à votre enfance et à cette énorme bêtise que vous avez dû assumer et de votre état psychologique à l’époque. Vous vous apercevrez alors que tout passe, même les erreurs.

 

Brisez le cercle de la peur d’entreprendre

 

Bon maintenant que vous avez fait la part des choses il est temps de vous remettre en scelle. Vous trouverez surement quelques excuses pour repousser le moment fatidique car la cicatrice est encore toute fraîche. Mais, vous devez vous y remettre, car je vous le promets vous serez meilleur, plus réactif, plus attentif, plus intuitif cette fois-ci mais surtout vous aurez commencé à établir des fondations solides pour bâtir votre succès.

Bannière bootcamp

0 193

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.